fbpx

Séparer l'oeuvre de l'artiste ?

Bienvenue à Baguette Records !
L’art, c’est cool. Mais pourquoi en fait ?

Bah d’abord parceque ca nous distrait c’est vrai, ca rapproche les gens aussi, ..notamment si vous êtes deux à écouter du Phil collins dans une chambre tamisé.

Mais là où l’art, et la musique dans notre cas plus précis, est quelque chose de particulièrement puissant c’est dans le fait qu’il nous fasse réfléchir et surtout qu’il nous transmette des émotions qui font écho en nous.
Dans le fond, l’art nous permet de nous construire tout le long de notre vie. Les œuvres que l’on absorbe, les artistes que l’on écoute et à qui on se connecte, ca nous font grandir. En partant de ce constat, on peut en déduire qu’il est important de ne pas se rendre hermétique aux œuvres de créateurs aux valeurs différentes des notre. Ca permet de ne pas grandir avec un esprit monolithique.

Après-tout les moeurs qui ont forgé nos personnalités ne sont pas forcément en phase avec celle des artistes qui nous ont précédé de plusieurs décennies. On ne compte plus le nombre d’artistes misogynes par exemple, si on écoutait les associations féministes on ne devrait plus les écouter. Mais ce serait se fermer à un pan entier de culture et d’oeuvre à apprécier en se basant sur un jugement moral anachronique puisque ces moeurs n’étaient pas les même à ces époques. Et même au delà des époques lointaine, je pense que si il y a bien un endroit où il faut savoir écouter ce qu’a à dire une personne aux valeurs différentes des notre, c’est bien dans l’art.

Mais est ce qu’il y a une limite à cette logique ? Peut-on réellement toujours apprécier intellectuellement ou de façon nihiliste une oeuvre, indépendamment des actions de son auteur ? Alors, je vous spoil un peu, la réponse va diviser. Peut être que vous considérez qu’on peut toujours faire la distinction. Que dans le fond, même si un artiste a paternité sur son oeuvre il n’en a pas la possession et que donc, tout ce qui importe c’est l’interprétation que les gens vont en faire. Dans ce cas là, je vous invite d’autant plus à regarder cette vidéo qui pourrait bien remettre vos certitudes en questions.

Mais si, comme la grande majorité des gens normalement constitué vous ne vous êtes pas encore trop posé cette question chelou je vous propose de décoller avec moi sur un Top 5 des musiciens qui ont clairement déconnés avec la loi et avec les valeurs qu’on partage à peu près tous pour voir si on arrive à un point de rupture. Sachez qu’il y a vraiment pas mal d’artistes qui ont fait des trucs atroces, je mets un lien dans la description pour les curieux morbides, mais ils ne seront évidemment pas tous dans ce Top. Aussi, avant de rentrer dans ce listing je pars du principe que les décisions judiciaires font loi. Concrètement ca veut dire que Michael Jackson est d’office hors jeu et que même si il existe encore des interrogations quant à la culpabilité de ces artistes sur certains de ces dossiers on va faire au maximum abstraction de ces éléments dans cette vidéo. Enfin on va essayer.

V. Tupac Shakur

Tupac Shakur née en 71 à Manhattan dans un contexte plutôt tendu puisque ses parents sont des membres actifs du groupe militant/terroriste des Black Panther.
Un mouvement révolutionnaire communiste et surtout exclusivement afro-américain dirigé philosophiquement par Malcolm X, militant pour l’égalité des droits entre les noirs et les blancs aux Etats-unis de façon parfois plutôt violente, jusqu’auboutiste et qui s’est encore plus radicalisé après l’assassinat en 65 de son leader. [2] À cette époque, les panthères noires n’étaient pas loin d’embraser le pays entier qui était déjà embourbé dans manifestations étudiantes hippies et anti-militaristes ce qui aurait pu possiblement dégénérer en une guerre raciale nationale si ils ne s’étaient pas fait démonter par le FBI à coup de bombardement et de bonne fusillades des familles. Ce qui va créer une ambiance très tendu en californie à la fin des années 60 ce qui nous amènera d’ailleurs plus loin dans cette vidéo à un autre personnage absolument charmant. Je ne vous spoil pas mais les plus aficionados verront de quoi je parle.

Tupac va donc grandir dans un environnement de violence policière, non pas seulement parcequ’il est Noir dans les années 70 à New York ce qui est clairement une mauvaise idée de sa part à la base, mais en plus parcequ’il est élevé par une organisation considérée comme hautement criminelle par le FBI et la CIA et que par conséquent les gens autour de lui vont passer leur temps à entrer et sortir de Prison à cause de leur militantisme pas super pacifiste. Mais du coup il va aussi grandir entouré d’activites et d’intellectuels qui vont lui transmettre notamment la passion des lettres.
Ce qui va l’amener à étudier la Poésie au lycée où il va s’avérer être un très bon élève.

Alors j’irai pas jusqu’à dire que c’est prévisible et de toute façon on le sait puisque c’est de l’histoire maintenant, mais en 1990 il se lance donc dans sa carrière de Rap avec l’album 2Pacalypse Now qui est un CD politisé, qui soulève des questions sociétales mais avec du langage super cru et une attitude de thug qui va directement le faire décoller très haut dans les charts.

Une fois arrivé en 1993 avec son Deuxième albums Strictly 4 my NIGGAZ il est déjà devenu une grosse figure du Rap américain et a déjà un petit palmares de méfaits avec des fusillades, des bastons, etc. à son actif Quand l’accusation de viol fait son entrée sur la scène médiatique.

Ayanna Jackson alors une des petites copines de Shakur a été attirée par Tupac dans sa chambre d’Hotel pour ce qui devait être une partie de jambes en l’air tout à fait normal où il a en fait invité ses amis à se servir sans demander un quelconque avis à l’intéressée principale.. Donc Ouep, il a organisé un viol groupé. Jugé Coupable par la justice il va écoper de 1 an et demi de Prison, ressortir et continuer son escalade dans la Fame mondiale, dans le plus grand des calmes.

Bon à vrai dire il va changer de fusil d’épaule et passer du Rap politisé à la sauce Gangsta au pure Gangsta Rap avec moins de revendications. Un style plus superficiel et moins réaliste ou règnent le Bling bling, les flingues et les filles.

Bon je vous évite la version longue, mais en gros Tupac va devenir une véritable légende avant de se faire tuer dans une fusillade avec un groupe rival ce qui va l’immortaliser.

2Pac c’est un artiste qui a une discographie très impressionnante, c’est un pilier du rap américain. Il a su résonner sur la planète entière parcequ’il représentait une version moderne du rebelle qui vit à 200km/h qui est dans des fusillades, des guerres de gang qui va de meuf magnifique en meuf superbe comme si c’était des cigarettes tout en se baignant dans les billets vert et en combattant l’ordre établi.

Mais là où le fait qu’il ai participé à des fusillades ou fait des trucs un peu outlaw on peut l’analyser de façon sociétale, c’est super intéressant, que sa musique soit une capsule temporelle d’une époque très importante pour les états-unis et qu’on peut même lui donner raison pour certaines de ses actions.
On oublie un peu trop souvent que ce mec a violé une fille avec ses potes, ce qui pour le coup est difficilement excusable. Voir pas excusable du tout en fait.

Et ca n’empêche pas une bonne partie du commun des mortels de le placer sur un piédestal.

Bon il faut bien avouer qu’il y a aussi des vrais suspicions quant à sa culpabilité dans l’histoire du viol, ca ressemble pas mal à ce que le FBI avait l’habitude de faire avec les Black Panther et là on parle d’un gars qui avait de vrai convictions politique qui devenait une sorte de porte parole des afro-américains donc ce serait qu’à moitié une surprise. En plus il y a aussi d’autres possibilités de coup monté par un groupe rival et quand on s‘intéresse de près au procès il faut bien avouer qu’il y a des trucs bancales. Encore aujourd’hui la Ayanna Jacskon arrête pas de changer son histoire.
Mais d’un autre côté la défense de Tupac est aussi bien merdique, le gars raconte que la fille lui aurait fait un massage, puis que finalement il aurait eu envie d’aller se coucher dans une autre chambre où il aurait été réveillé en sursaut plusieurs minutes plus tard par Ayanna Jackson en pleure lui demandant des comptes après avoir été violée.

Mais dans tous les cas, j’ai dit au début de la vidéo que la justice avait raison.

Au final cet épisode dans la vie de Tupac, allié au doute persistant de sa culpabilité sont venu renforcer cette image de Thug hors la loi qu’il a lui même cultivé en se positionnant en victime combative et persécutée.

Malgré la gravité de son acte on peut ne même pas ressentir le besoin de faire la distinction entre son oeuvre et lui, on peut accepter cette facette du rappeur en mettant un peu nos valeurs de côté et en contextualisant le personnage.
Parce-que ca lui confère une profondeur supplémentaire, ca fait partie de la légende. Mais aussi parce-que l’humain c’est une bestiole qui veut toujours aller plus loin. Qui est tiraillé entre son envie d’aventure et son sédentarisme. Et on va pas se mentir, la société est plutôt construite de sorte à ce que l’on reste dans les clous. Des personnages borderlines comme Tupac servent d’une certaine façon d’exutoires pour le commun des mortels qui ont eux des vies plutôt chiantes. C’est d’ailleurs pour ca qu’en réalité, une bonne partie des artistes ne sont souvent pas des personnes très rangées, et c’est pas nouveau pour donner quelques exemples historiques on a Rimbaud qui va quand même finir marchand d’armes en Ethiopie/

Effet piratage rapide
[Salut les Mélomanes]

Hey mec ! Nous aussi dans la musique classique on a des gros caïds ! Des gros thug life même… Tiens, par exemple, on a Bach… et bien il a fait de la taule… Et ouais mec ! Bon, ça n’a duré qu’un mois… et parce que son patron était un bel enfoiré aussi… “s’entête à vouloir obtenir de force sa démission” … mais Bach c’était un malade… il a sorti son épée une fois... et même que...

[Salut les Mélomanes]

Ok, merci mec.. Mais juste la prochaine fois demande c’est pas la peine de pirater la vidéo comme ca hein.

Bon, revenons à une époques plus contemporaines, mais dans un autre coin de notre petite planète. Oui parce-que Les Etats-unis ont clairement leur lot de psychopathe et on va revenir dessus dans la suite de cette vidéo mais pour l’heure on va aller faire un tour en Europe du Nord. On va s’éloigner pas mal du Gangsta Rap pour entrer dans un genre très différent mais à peu près aussi extrême, le Black Metal Norvégien.

IV. Varg Vikernes

En entrant dans les années 90 le métal est principalement constitué des groupes de Thrash metal du Big Four, de scènes de plus en plus extrêmes comme le Death et se fait contaminer par son ancien antagoniste qu’est le Punk.

C’est le fruit de ces influences sur les descendants de Ragnar Lothbrok qui va faire émerger la scène de Black Metal Norvégienne. L’une des scène les plus si ce n’est la plus extrême du metal à l'échelle internationale.

La chant guttural y est poussé à son paroxysme de souffrance, les guitares sont très crades et saturées le mix est peu accueillant. La démarche étant à la fois de transmettre un noirceur très profonde et de refermer un peu la musique pour que son accessibilité soit complexifiée. Il y a une notion d’’élitisme, l’idée étant de n’être accessible qu’aux personnes qui on fait un véritable effort pour comprendre cette musique et emmagasinés des références sans lesquelles cela ressemble à de la bouyasse archi dégueulasse.

C’est une démarche qu’on retrouve dans plusieurs genre musicaux et qui se défend plutôt bien idéologiquement dans la mesure où être accessible au plus grand nombre ça veut aussi dire faire de la bouillasse dégueulasse mais là plus semblables à du Maitre Gims. Sauf que dans le cas de certain groupes de Black Metal ça découle aussi de leur idéologie, comment dire, d'extrême droite. #Laisseznousentrevikingsbandedesarazins.

Ce qui nous amène à Varg Vikernes qui est donc un Norvégien qui a été élevé dans la fière tradition Nazi (ses parents avaient une croix gammé au dessus de la cheminé quand même). Qui va lancer son projet Solo de Black Metal Burzum en 1991.

Et il se lance donc sur la scène Norvégienne en se démarquant notamment en incorporant des parties plus ambiantes ce qui aura plus tard une grosse influence sur la scène internationale.
Mais avant ca il lui faut trouver un Label et il se tourne donc vers Deathlike Silence Productions à Oslo qui est tenu par Euronymous, le leader du groupe Mayhem.
Un autre groupe de Black Metal qui est certainement le plus populaire à la fois parceque ses albums structurent pas mal le genre mais aussi à travers la réputation de ses membres qui peuvent être considérés comme de véritables psychopathes.
L’exemple le plus marquant de ce psyché on va dire, intéressant.. va se produire au début des années 90 à l’époque où le groupe accueille un nouveau chanteur qui se fera appeler Dead et qui va finalement se suicider d’une balle dans la tête en 91 dans l’appartement du groupe en laissant une note “Excusez tous le sang” . Et le plus fun reste à venir puisque ses amis en retrouvant son corps vont avoir la merveilleuse idée de le prendre en photo et de l’utiliser brièvement en couverture d’album.

Ouep, la scène Norvégienne peut s’avérer assez violente en effet..
Ce qui se passe c’est que La Norvège c’est un pays très catholique, et le mouvement du Black Metal va venir d’inscrire dans une logique de contre culture principalement d'extrême droite très violente envers ce catholicisme.
Ce qui va se traduire par de la violence en concert, une imagerie proche du satanisme (‘bien que les guss dont on parle en ce moment soient beaucoup plus proche du paganisme qui est une chose complètement différente) et par des actes de réelles violence comme l’incendie de plusieurs Églises.

Varginou va donc travailler avec le label de Mayhem et jouer pour le groupe, faire diverses collaborations avant de se froisser violemment avec ses membres et notamment avec Euronymous.
Des menaces de morts vont être prononcées, ce qui va amener à une confrontation entre le leader de Burzum et Euronymous dans l’appartement de ce dernier. Une confrontation qui va se conclure par la mort du leader de Mayhem en raison du couteau que Vikernes va lui planter dans le crâne. Voilà voilà.

Sauf que l’histoire de s’arrête pas là du tout, elle va causer une véritable tollé médiatique et afin de faire dans le sensationnel les journaux Norvégien vont faire de Vikernes une sorte de réincarnation de Satan en titrant des unes sur le Satanisme qui ne seront absolument pas fondées. Toujours est-il qu’il va s’avérer que Vikernes est aussi responsable de l’incendie de plusieurs des églises brûlées précédemments, le truc va devenir complètement hors de contrôle et disproportionné, la presse internationale va s’y mettre aussi. On va se retrouver avec des imitateurs un peu partout en Europe qui vont faire flamber des lieux de cultes à tout va.

Et une scène qui était alors très underground et cloisonnée à la Norvège va atteindre toute la planète et le Black Metal Norvégien de Burzum et Mayhem va se populariser super vite sur la scène Metal. Les groupes vont devenir de plus en plus accessibles et populaires ce qui fait qu’aujourd’hui avec Ulver ou Emperor pour citer deux exemples, la scène de Black Metal Norvégienne va devenir l’une des scène de musique les plus intéressantes du monde et les groupes de Black vont émerger d’un peu partout et évoluer vers des trucs super trop bien. Même en France, où parmis les plus connu on va retrouver Peste Noire ou Alcest.

Vikernes quant à lui bien qu’enfermé va continuer d’enregistrer des albums jusqu’à sa libération en 2009 pour finalement venir habiter dans le pays de Marine et de Jean-Marie et changer de nom pour devenir Louis Cachet. LOUIS CACHET, le mec a un nom de Viking trop stylé et il change de nom pour LOUIS CACHET.

De même que pour Tupac avec le Rap, Varg Vikernes avec Burzum est considéré comme l’un des piliers du Black Metal malgré son Crime. Par son acte Vikernes a en quelque sorte déclenché une fascination morbide pour ses oeuvres singulières et brutales et les initiés se retrouvent emportés dans les délires mythologiques nordiques de Burzum. Et à vrai dire, dans le cas de Vikernes, même si son crime est peut être plus grave que celui de Tupac, dans la mesure où il a vraiment tué de façon effective un autre humain on peut en réalité plus facilement séparer l’oeuvre de l’artiste.

Ici les textes ne font pas mentions de crime mais seulement de mythologie là où Tupac jouait beaucoup plus avec cette ambiguïté..
Mais d’un autre côté, ce que l’on peut se demander c’est, est-ce que séparer ces deux éléments c’est quelque chose que l’on veut faire ?
À mon sens ce que beaucoup de gens vont chercher dans le Black Metal c’est justement cette profondeur cathartique très sombre et dramatique qui se présente sous la forme d’une grosse violence, et en ça on fait difficilement mieux si l’artiste est lui même une personnalité enfoui sous un amas d’agressivité.
En cela, Vikernes c’est quand même le pinacle du sentiment de frustration colérique. Je veux dire même au delà de son Crime, les croyances politiques et mythologique de ce gars sont connus, c’est un gros con d'extrême droite qui croit que Thor est encore entrain de se fighter avec un serpent géant ou je sais pas quoi.

Quand on écoute ses CDs, on écoute la voix et l’oeuvre d’un Homme qui a tué un autre homme à l’arme blanche, et qui en parle dans le plus grand des calmes dans ses vlogs et qui porte en lui des idées réellement supers violentes. Mais que l’on décide de faire la séparation entre l’homme derrière Burzum et sa musique où que l’on soit touché et l’on recherche précisément cette noirceur, je pense que l’on atteint pas encore le point de non retour où le poids et l’immoralité de l’artiste contamine intrinsèquement sa musique.
Notamment parceque dans ce cas là on est dans un genre musical où les fans vont chercher un truc bien précis.

Ouai, mais aussi tu vas chercher tes artistes dans des genres extrêmes c’est normal qu’il y ai des malades…

Alors ca tombe bien que tu mette cette table sur le sujet parcequ’à partir de maintenant on va pas avoir besoin d’aller chercher très loin, on part sur du bon gros mainstream, et Français.

III. Bertrand Cantat

On ne va pas se mentir, le Rock en France c’est souvent plus une problématique qu’autre chose.
C’est plutôt rare pour les Francophones de voir naître des artistes qui incarnent vraiment dans leur totalité l’esprit rock français. Qui ont à la fois réussi à en faire des bombes musicales, en incorporant parfaitement le son Rock à la langue Française, tout en réussissant à démocratiser leur oeuvre, à faire entendre leurs titres à gorges déployées.

On a pas mal de musiciens qui peuvent distiller cette musique avec beaucoup de talent, mais souvent ils n’ont pas réellement l’esprit qui va avec et quand on trouve des artistes qui ont l’esprit et le talent, ils ne parviennent que très rarement à en faire quelque chose de populaire.

Alors quand en 1981 Bertrand Cantat rencontre Serge Teyssot-gay et qu’ils décident ensemble de monter un groupe bordelais en y portant des influences dantesques comme Jim Morrisson ou les scènes de Punk et de New Wave anglophones avec une plume influencée par Rimbaud, Baudelaire ou Ferré, ils ne le savent pas encore, mais dans 10 ans ils seront devenu le fleuron du Rock français des années 90.

Son premier album “Où veux-tu qu’je r’garde ?” en 86 ne va pas connaître un retentissement phénoménale puisqu’il ne sera vendu qu’à 5 000 exemplaires mais il va permettre au groupe de partir en tournée et de se forger une réputation sur la scène avant d’enregistrer son deuxième album “Veuillez rendre l’âme (à qui elle appartient)”.
Un album qui portera le premier gros single du groupe, Aux Sombres héros de l’amer. Un titre très noir avec plusieurs niveau de lecture et une sonorité qui va plaire aux radios.

Le groupe décide de ne pas jouer selon les règles du système médiatique, et sans trop de pubs et de marketing en soutien leur 3eme albums “Du Ciment sous les plaines” ne va pas avoir un grand succès médiatique. Mais en compensation il va leur conférer encore un peu plus de crédibilité sur les scènes underground.

Finalement, c’est en 92 que Noir Désir va signer son CD le plus cool à mes yeux, enregistré par le producteur de Fugazi, Tostaki. [Narr] Il est moins direct au niveau des textes mais les instrumentaux sont plus rock et violent que leurs albums précédents.

Et concrètement, depuis Tostaky jusqu’à Des Visages des figures en 2001, Noir Desir sera LE groupe de Rock Français à écrire en lettre capitale. Ses membres pourront se targuer d’avoir une grosse légitimité tant auprès du public qu’auprès des critiques.
En même temps, on parle d’un groupe qui a réussi à synthétiser un son résolument rock à la langue Française avec perfection, qui pousse ses auditeurs à se poser des questions et qui va avoir un gros succès et donc laisser une trace indélébile dans l’histoire du Rock français pour finalement ouvrir un boulevard à plein d’autres artistes.

Sauf que voilà, un truc que le public ne sait pas à ce moment là et va découvrir avec effroi, c’est que Cantat est loin d’être un ange.

Après s’être séparé de sa femme Krisztina Rady, il est en couple avec l’actrice Française Marie Trintignant depuis 1 an et demi quand, alors qu’ils étaient en voyage en Lituanie, il tue l’actrice suite à une dispute.

Sauf que ce que l’on oublie de dire souvent, c’est qu’il ne l’a pas seulement tué en lui donnant un mauvais coup de poing de colère qui l’aurait fait malencontreusement tomber et tué un peu par accident. [1] Ce qui serait déjà un acte atroce, mais clairement moins que la réalité.

Non non, Il l’a frappé à plusieurs reprise, de 19 coups pour être exact, ce qui lui a fracassé le visage et lui a infligé des blessures que les secours diront semblable à ceux d’un accident de moto. Après l’avoir frappé, il ne va pas appeler les secours, mais la traîner sur le lit, essayer de se couvrir et n'appellera les secours que beaucoup plus tard. Trop tard, puisque Marie trintignant va finalement mourir de ses blessures.

Etant vraiment une grosse tête de la musique Française, il va y avoir deux écoles, ceux qui vont le traiter comme un sombre monstre, et ceux qui vont lui chercher un maximum d’excuses. Dans la deuxième équipe un clairon va particulièrement se démarquer, celui de son ex-femme et de son entourage qui vont attester du fait qu’il n’est pas un homme violent et qu’il ne l’a jamais été avec aucune des femmes avec qui il a été. Nous faisant penser à un acte d'égarement presque pardonnable.

Après avoir été condamné en Lituanie, il ne va finalement passer que 4 ans sous les barreaux de Vilnius pour ce meurtre atroce et finalement revenir en France en 2008. Noir Desir va tenter de relancer la machine mais sans trop oser se montrer dans les journaux, et j’ai envie de dire à raison..
Bertrand Cantat se remet avec son Ex-femme Krisztina Rady qui va finalement se suicider en 2010.

Un événement qui va signer la fin de Noir Desir, Serge Teyssot-Gay quittant le groupe pour “désaccords émotionnels, humains et musicaux avec Bertrand Cantat, rajoutés au sentiment d'indécence qui caractérise la situation du groupe depuis plusieurs années “

Déclaration suite à laquelle une personnes anonyme [2] (on ne devine absolument pas qui) [Narr] va balancer qu’en réalité ils ont tous menti pour lui à l’époque de Vilnius sous les ordre de Krisztina Rady qui voulait protéger ses enfants et que Cantat est en réalité un homme très violent qui a frappé, étranglé, etc plusieurs des femmes avec qui il a été en couple. Le suicide de Kristina Rady étant certainement la goutte qui a fait déborder le vase.

La situation est différente des deux cas précédents, dans le cas de Tupa c le doute planait et il en a même fait une force, et dans le cas de Vikernes le meurtre qu’il a commit lui confère une sorte de curiosité morbide qui peut correspondre au Black Metal qu’il produit et à ce que les auditeurs peuvent venir chercher.

Ici, Il faut bien intégrer que Cantat est un artiste populaire politisé, moralisateur et que la cruauté physique dont il a fait preuve sur Marie Trintignant et psychologique sur Kristina Rady ne laisse pas de place au doute quant à sa cruauté. Dans ce cas, est ce qu’on peut vraiment passer outre ?
À cette question la grosse partie des media Français a clairement choisi son camp, comme le magazine des Inrocks a pu en faire l'amère expérience après avoir osé mettre en avant Bertrand Cantat en Une ce qui lui a valu de se prendre un violent levé de bouclier dans la gueule de la part de média bien pensant à la Elle.

C’est d’ailleurs assez génial de voir comment en France les institutions sont totalement hypocrites, Cantat aux Inrocks ca passe pas mais Polansky ou Allen les pédophiles à Canne y a pas de problème. LOL

Mais bref, pour ma part je trouve qu’on arrive à un degré de cruauté qui peut même être vécu comme une trahison pour les fans de Cantat et de Noir Desir eux même. [Narr] Ce groupe moralisateur qui a porté une génération, qui a forgé des esprits, ces textes qui ont touché tant de monde ont été écrit et chanté par un homme cruel qui a violemment tué une femme et qui tapait sur tout ce qui bougeait auparavant.
C’est un peu comme si tu croquais dans une pomme super juteuse et que tu découvrais un putain de verre visqueux dedans :
Tu continues à la manger ? Après tout, ces albums solos ne sont peut être pas si mal et tu t’en fous de son background, qu’il fasse la morale aux anglais sur le fait qu’ils ne veulent pas accueillir d’émigré alors que lui il butte ses femmes ca pose pas vraiment de problème. On peut être un sombre fils de pute et avoir des truc intéressant à dire.
Tu balance juste le reste de la pomme par terre ? Après tout putain, tu vas quand même pas t'arrêter d’écouter du Noir désir juste parce-que Cantat a pété un cable.
Ou tu vomis tous sur le sol ? Et même du Noir Desir tu ne veux même plus en entendre parler parce-qu’au final Cantat ne t'apparaît plus que comme un gros hypocrite de merde.
J’attends ta réponse dans le sondage là haut et en commentaire !

Sur ce, comme cette vidéo doit déjà être plutôt longue je vous propose qu’on s’arrête là pour l’instant ! La partie 2 arrivera demain à la même heure qu’aujourd’hui et clôturera ce Top très joyeux !

En attendant, pensez à partager un maximum cette vidéo si elle vous a plu ! Vous pouvez aussi me rejoindre sur les réseaux sociaux, principalement Facebook, Instagram et Snapchat où j’ai notamment disséminé des indices sur nos deux prochains loustiques !

Alors je vous dis à Demain !